vendredi 16 juin 2017

En amour, on ne compte pas



Voilà un sujet qui fera certainement l'objet de vives discussions dans les synodes des pseudo-églises (libérales), au cours des prochaines années. Il est même tout à fait probable que certains membres de ces clubs iront jusqu'à attester leur réserves, ou plutôt leur tiédeur, à l'égard de cette évolution des mœurs...

Comme prévu, nous assistons en effet à la montée de revendications "polyamoureuses"  et leur application: l'union à trois

 Les trois Colombiens vivent ensemble depuis un bout de temps et viennent de faire officiellement reconnaître leur union auprès d'un notaire à Medellín.

Après tout, une fois posé le principe selon lequel l'amour (sexuel) n'a pas de sexe (!), comment soutenir qu'il aurait quelque chose à voir avec les chiffres?...


 Bucerian

lundi 5 juin 2017

Le califat et l'extermination des chrétiens

 Les actes de terrorisme perpétrés par les Einsatzgruppen de Daesh, s'ils sont terribles et nous amènent à prier pour leurs victimes, ne doivent pas nous faire oublier que le terrorisme n'est qu'un mode d'action au service d'un mal plus grand: celui de l'idéologie antichrétienne califale, islamiste, qui, là où elle est installée, opère des exactions bien plus grandes.
Les chrétiens restent la principale cible de ces adorateurs de Baphomet.

 « C’est un génocide au regard des lois qui relèvent du traité de Rome, signale l’auteur. Les bébés sont parfois arrachés à leurs mères dès l’accouchement. On leur dit qu’ils vont être adoptés par des familles musulmanes »

Souvenons-nous donc des saints qui souffrent, principalement en cette période où se déchaîne l'idolâtrie. 
Gardons dans nos prières celles et ceux qui, persécutés par les adorateurs de Baphomet, ont à porter une si lourde croix.
Aidons-les aussi du mieux que nous pouvons, notamment en exigeant de ceux pour qui nous votons qu'ils prennent les dispositions nécessaires à la préservation de la sécurité de tous, et à l'éradication des milices islamistes.

Prions aussi pour celles et ceux qui ne connaissent pas Notre Seigneur et que le démon tente d'amener à des actions si graves; prions pour que notre Seigneur les éclaire par son Évangile et les transforme. Car assurément, devant des abominations si énormes, nous ne pouvons que conclure -- à l'instar de Théodore de Bèze après la Saint-Barthélémy:

Seigneur, tu as vu ces choses et tu les jugeras! 



MISE A JOUR (16/06/2017):


Les autorités Russes affirment avoir tué l'ennemi de Dieu Abou Bakr al-Baghdadi. L'homme, qui portait une robe et une barbe, était devenu le reichkalifürher d'une vaste étendue de sable, entre la Syrie et l'Irak.


Bucerian

dimanche 4 juin 2017

Annotations Credo (# 26)



Tout d'abord, joyeuse fête de Pentecôte à tous!








"Nous croyons en l'Esprit saint, qui est Seigneur 
(...) 
il est adoré et glorifié avec le Père et avec le Fils."



Les pseudo-Églises, libérales, ne se soucient pas beaucoup de la vérité et lorsqu'elles produisent des déclarations de foi, elles parlent beaucoup... pour ne rien dire. Il ne faut pas croire que ce soit un échec de leur part: c'est leur réussite, au moins leur but. Le but de formuler des phrases pleines de toutes les interprétations possibles, et donc, vides de l'exclusivité à laquelle la vérité a droit.
Ce n'est pas ainsi que procèdent des cœurs chrétiens; les cœurs chrétiens ne font pas un attelage disparate, avec des incrédules rendus aveugles par l'esprit du mauvais. Les cœurs chrétiens ne peuvent supporter qu'on laisse subsister, dans l’Église et parmi les saints, une idole à côté du vrai Dieu, et l'hérésie à côté de l'orthodoxie. Aussi nos saints pères, réunis en concile à Constantinople, ont-ils écrit clairement au sujet du Saint Esprit, afin de dire, sans rien concéder aux pneumatomaques (ceux qui combattent l'Esprit saint) ce que croit et confesse la Sainte Église Catholique.

Nous lisons ainsi que l'Esprit saint est Seigneur (2 Corinthiens 3. 17), c'est-à-dire qu'il est Dieu -- ainsi que l'avait clairement laissé entendre l'Apôtre Pierre, dans sa remontrance à Ananias et Saphira (Actes 5. 3-4).
Néanmoins, il convient de noter que si l’Église de Dieu confesse ce dogme, ce n'est pas tant en raison d'un florilège de versets dans lesquels l'Esprit est directement nommé "Dieu", qu'en raison du fait que le mystère trinitaire est au cœur de la foi à laquelle nous initie le saint Baptême. C'en est comme l'A.D.N.

"Le Seigneur", écrit saint Athanase, "lorsqu'il envoya les Apôtres, leur enjoignit de donner ce fondement à l’Église, en disant: Allez, faites de toutes les nations des disciples, les baptisant au nom du Père, du Fils et du Saint Esprit (Matthieu 28. 19)." (Lettre à Serapion, I).

Tout chrétien véritable est donc résolument monothéiste; il n'y a qu'un seul Dieu vrai et vivant (Deutéronome 6. 1, ss).
Et pourtant, ce monothéisme n'est pas la caricature que s'en fait spontanément la raison défaillante et peccamineuse de l'homme tourné vers lui-même et vers ses idées. L'unicité divine ne se réduit pas à la Solitude qu'enseignent aussi bien le Talmud que le Coran, mais elle est (et cela, seule la Révélation divine nous le dévoile!) une Unité-Relation, un chérissement, un amour éternel (cf. Jean 3. 35). Le Dieu unique est Trine, au sens orthodoxe où il y a un seul Être divin, qui est appelé et qui est réellement Dieu.  Pourtant, il y a en lui trois Personnes, également puissantes et éternelles : Dieu le Père, Dieu le Fils, Dieu le Saint-Esprit ; tous les trois un seul Être divin, éternel, indivisible, infini, tout-puissant, infiniment sage et bon, etc. (Confession d'Augsbourg, article 1).
C'est ainsi que les chrétiens ont toujours cru et enseigné la chose suivante:
Tel est le Père, tel est le Fils, tel est aussi le Saint-Esprit : incréé est le Père, incréé le Fils, incréé le Saint-Esprit ; infini est le Père, infini le Fils, infini le Saint-Esprit ; éternel est le Père, éternel le Fils, éternel le Saint-Esprit ; et cependant, ils ne sont pas trois éternels, mais un éternel ; tout comme ils ne sont pas trois incréés, ni trois infinis, mais un incréé et un infini. De même, tout-puissant est le Père, tout-puissant le Fils, tout-puissant le Saint-Esprit ; et cependant ils ne sont pas trois tout-puissants, mais un tout-puissant. Ainsi le Père est Dieu, le Fils est Dieu, le Saint-Esprit est Dieu ; et cependant ils ne sont pas trois Dieux, mais un Dieu. Ainsi le Père est Seigneur, le Fils est Seigneur, le Saint-Esprit est Seigneur ; et cependant ils ne sont pas trois Seigneurs, mais un Seigneur ; car, de même que la vérité chrétienne nous oblige à confesser que chacune des personnes en particulier est Dieu et Seigneur, de même la religion catholique nous interdit de dire qu'il y a trois Dieux ou trois Seigneurs.
(Symbole dit d'Athanase).

Fermement établie dans le cœur des hommes régénérés, la foi Trinitaire, qui implique la divinité du Saint Esprit,  apparaît ensuite tout à fait conforme à l'enseignement général des Écritures, puisque les attributs incommunicables de Dieu y sont appliqués à l'Esprit saint.
Ainsi, l'omniprésence (Psaume 139: 7, ss), ou l'éternité (Hébreux 9. 14).

De même, les œuvres de l'Esprit, qui créé plutôt qu'il n'est créé (Genèse 1.2 // Psaume 104. 30), qui sanctifie plutôt qu'il n'est sanctifié (1Corinthiens 6. 11) et qui fait même des hommes le temple de Dieu par le fait qu'il habite en eux (1Corinthiens 3. 16), soulignent l'infinie différence -et distance!- qu'il y a entre, d'une part, les créatures et, d'autre part, l'Esprit, Dieu.

Conclusion:

Il convient, il est même nécessaire, que Dieu soit adoré et glorifié de ses créatures. Or nous avons vu que l'Esprit saint est de nature divine, si bien qu'il n'est pas acceptable que ceux sur qui le nom du Père, du Fils et du Saint Esprit a été invoqué renient ce nom et tournent leur cœur vers l'idole talmudo-coranique.
Combattre ou rejeter l'Esprit (Actes 7. 51) c'est rejeter et combattre le Fils qui donne cet Esprit (Jean 7. 39) et avec lui, le Père dont l'Esprit procède (Jean 25.26). Or parce que nous ne pouvons avoir le Père sans le Fils et l'Esprit, nous ne pouvons garder le silence devant ceux qui renient le mystère baptismal, mais nous voulons glorifier et adorer le Dieu Trinitaire en souscrivant, en professant et en défendant clairement sa vérité!

Amen

Bucerian
  

vendredi 26 mai 2017

481 ans




L'évènement de ce week-end n'est pas l'astucieuse manœuvre des modernistes et des semi-orthodoxes autour de leur déclaration de relativisme [Église pseudo-Protestante Unie de France], mais la célébration des 481 ans de la Concorde de Wittenberg, témoignage de l'unité des croyants évangéliques et emblème de la victoire de l'esprit de foi sur le rationalisme zwinglien.

Gloire à Dieu pour ce don immérité et incontournable pour quiconque ose se prétendre protestant!

Bucerian

jeudi 25 mai 2017

Ascension 2017




Réjouissons-nous et rendons gloire à Dieu, en cette journée de l'Ascension, parce que notre Seigneur Jésus-Christ, le Fils Unique de Dieu, après avoir souffert la Passion et être réellement ressuscité des morts, est monté corporellement au-dessus de tous les cieux et qu'il siège à présent au-dessus de toute autorité et de tout pouvoir, conduisant toute chose pour notre Salut.

Que cette vérité soit inscrite en nos cœurs et nous donne toujours la force et la joie d'annoncer à ce monde le Saint Évangile, par lequel les hommes sont sauvés. 


Amen!


Bucerian

samedi 20 mai 2017

La Paix, l'amour, et... la haine



Pour ceux qui en chercheraient, voici un nouveau sujet de prière...

En effet, contrairement à ce qu'on pourrait imaginer en écoutant certaines sources, il ne semble pas y avoir toujours uniquement de la paix, de l'amour et de la tolérance, dans l'éducation islamique.

"C’est une conséquence logique de la façon dont on m’a éduqué en tant que musulman et de ce qui m’a nourri tout au long de ma vie. A la mosquée, à l’école, dans les programmes religieux, dans les médias officiels et indépendants, on nous a bien appris que, conformément à ce que nous a ordonné Dieu, le Très-Haut, pour aller au paradis, il faut commencer par détester, outrager, porter préjudice, et tuer si nécessaire."
Le règne de la tolérance ne semble pas même si grand dans le pays vitrine de la 'modération' qu'est l'Indonésie.

Que ferons-nous, frères?
Rendrons-nous le mal pour le mal, la haine pour la haine, voire le sang pour le sang? Non, mais nous prierons pour ces âmes et nous soutiendrons l'évangélisation (parfois la ré-évangélisation) de ces masses d'hommes et de femmes qui sont assis dans les ténèbres, afin que se lève sur eux aussi cette grande lumière qu'est le Saint Évangile de Notre Seigneur Jésus-Christ. 

Bucerian

mardi 16 mai 2017

Synodes 2017

 SYNODE UNEPREF

Ce week-end, s'est tenu le synode national de l'Union Nationale des Églises Protestantes Évangéliques de France (UNEPREF), qui a validé l'accueil des paroisses de Thiers et de Saint-Laurent-du-Pape.
Ces paroisses étaient sorties de l’Église Pseudo-protestante Unie de France (EPUdF) suite à la décision de cette dernière de mettre un comble à ses blasphèmes.

 Le synode a voté l’accueil des Églises de Meaux, Thiers et Saint-Laurent-du-Pape qui, en désaccord avec l’EPUdF depuis que la possibilité a été donnée aux pasteurs de bénir les couples de même sexe, ont demandé à être rattachées à l’UNEPREF.
Sujets de prières:
Prions pour que ces paroisses, et l'Union d’Églises dont elles sont désormais membres, cheminent et croissent dans la foi, se réforment toujours selon la Parole de Dieu (ex: rejet du ministère pastoral féminin) et ouvrent les yeux sur le caractère artificiel et illégitime de la Fédération Protestante de France.


Et l'EPUdF?


Nous rappelons que le synode national de l'EPUdF se tiendra quant à lui lors de la fête de l'Ascension (à laquelle la plupart des pasteurs EPUdF ne croient sans doute plus). Plutôt que d'organiser la pénitence nécessaire pour le synode de Sète (et toutes les infidélités qui l'ont précédé) cette assemblée devra adopter une déclaration de foi suffisamment équivoque pour exprimer les fois de tous les partis, dans un seul texte. 

Sujets de prières:
Prions pour que les âmes sincères se gardent de ces clubs de rhétoriciens impénitents. Que celles et ceux qui ont sacrifié aux idoles du relativisme reviennent à leur bon sens et ne se contentent pas de quelques mots dans un texte sans âme pour s'endurcir.



RÉSUMÉ:

Que nul n'expose son âme à des dangers qu'il ne prendrait pas pour son corps, en se rendant ou en se maintenant dans des lieux hantés par un esprit criminel.





Bucerian

samedi 13 mai 2017

Centenaire des apparitions de Fatima


Aujourd'hui, le pape François se trouve au Portugal afin de célébrer les cent ans des apparitions de Fatima.
Il s'agit de 6 apparitions pseudo-mariales, ayant eu lieu pendant 6 mois -- et qui furent précédées par 6 apparitions d'un ange.

Le premier message fut l'occasion de délivrer une nouvelle extraordinaire par le côté ridicule: c'est que Mlle Amélia sera au purgatoire jusqu' à la fin du monde (sic).

Le deuxième message fut la proclamation -- pleine d'orgueil et de blasphèmes -- d'un nouvel évangile, dans lequel l'esprit pseudo-marial se substitue à Dieu dans l'établissement d'une promesse de Salut, et se substitue à Jésus-Christ comme le cœur de la promesse:

Il (Jésus) veut établir dans le monde la dévotion à mon Cœur Immaculé. À qui embrassera cette dévotion, je promets le salut.

Les autres séances de spiritisme ne firent que confirmer ce faux-évangile.

Tout cela, les oecuménistes n'auront qu'à aller le fêter avec leur pape adoré, mais les chrétiens que nous sommes ne peuvent le tolérer.

Bucerian