jeudi 22 octobre 2015

"Mariage gay": l'Eglise Apostolique Evangélique quitte la Fédération Protestante de France (MàJ)



C'est avec une immense joie que nous apprenons que, suite à l'apostasie de l’Église Protestante Unie de France (EPUdF), une Église au moins - l’Église Apostolique Évangélique - est sortie de la Fédération Protestante de France.

Nous avions souligné (à partir de 2,15) que la participation à la Fédération compromettait les Églises membres (et leurs fidèles) de sorte qu'il n'était ni sérieux ni sincère de condamner la décision de l'EPUdF sans sortir du giron de cette organisation - dont est membre l'EPUdF. 
Nous devons donc saluer la démarche et le zèle que cette communauté traduit pour rester fidèle au Seigneur en ce qui concerne cet article vital. Prions pour que d'autres Églises suivent cet exemple et mettent à terre ce pseudo-protestantisme, manifestement égaré par un esprit de diplomatie et de politique plutôt que d'évangile et de foi!

A noter que M. François Clavairoly, président de la FPF (et qui a été décoré, pour le plus grand honneur de ce protestantisme, de la Légion d'honneur, moins d'un mois après que l'EPUdF ne s'aligne sur le "mariage pour tous"...) a quant à lui regretté cette décision de l’Église Apostolique Évangélique, lui préférant l'exemple des "attestants". Nous comprenons évidemment son point de vue: les "attestants", avec leur déclaration de regret et de tristesse, se sont en effet bien gardés de franchir le Rubicon. Aussi peut-on encore penser que leur courant connaîtra la même fin que d'autres mouvements similaires...


Sujet tabou? Omerta?

Pas grand chose concernant cette nouvelle, sur le site de la Fédération Protestante de France (ou sa page Facebook). Tout se passe comme si les ruptures avec les Églises membres étaient insignifiantes, pour cette organisation...
Nous avons donc demandé les raisons de ce silence auprès des administrateurs de la page facebook de la Fédération. Réponse:

Il ne nous appartient de diffuser l'information, c'est à l’Église apostolique de le faire. Cordialement.

Nous voilà avertis: il n'incombe pas à la Fédération d'informer les lecteurs sur les changements qui se produisent en son sein. Son rôle semble consister à nous tenir informés des inquiétudes de l'armée au sujet du changement climatique...





Chrétiens, restez éveillés!

Bucerian






9 commentaires:

yves a dit…

Bonne mais petite nouvelle, car ce seraient plutôt d'abord des paroisses protestantes abusivement "unies" de l'EPUdF qu'on attend encore une sortie de leur organisation apostate. Mais il faut constater hélas qu'à part une poignée de fidèles en rupture d'église le "protestantisme" français est désormais hors d'état de s'insurger et de protester contre les loups déguisés en bergers qui prétendent si abusivement se parer de l'honneur de parler en son nom, fourriers qu'ils sont en vérité de la rébellion contre la Parole de Dieu.

yves a dit…

ce serait plutôt...

Isabelle S. a dit…

je ne comprend pas ce réflexe d'accuser et de maudire les autres chrétiens qui semble se répandre parmi les églises. Bien que ayant pris position fermement, il semble que les attestants soient trop mous pour vous, OK, mais priez pour eux au lieu de les juger, c'est ce que le Seigneur attend de vous, monsieur le super spi .

Blog Chrétien Protestant a dit…

Euh, c'est quoi un "spi"?

Isabelle S. a dit…

"spi" comme "spirituel "

Blog Chrétien Protestant a dit…

M. Clavairoly a donné son appréciation sur deux attitudes différentes et nous nous réservons le droit d'en faire autant... au fait, "super spi", est-ce un compliment sincère ou un jugement à peine voilé sous une forme antiphrastique? ;)

Domus a dit…

Nouvelle peut-être pas si petite que cela car la démarche de foi de l'Eglise Apostolique Evangélique peut faire réfléchir des églises qui seraient candidates pour entrer dans la FPF. Elles savent désormais qu'approuver la « bénédiction », véritable nouvelle pierre d'achoppement, va devenir un critère d'appréciation pour que leur dossier reçoive un accueil favorable. Car à qui le pasteur Clavairoly fera-t-il croire que lorsqu'il s'exprime, avec tout le poids que sa fonction implique auquel s'ajoute son autorité personnelle, les regrets qu'il formule à propos de la sortie de l'EAE n'ont pas la signification d'une désapprobation publique évidente ? Alors à quoi bon frapper à la porte de la Fédération si c'est pour y demeurer en faisant la grimace ?
Tout autant donc que les sorties, ce sont aussi les  entrées  « impossibles » qui seront révélatrices (pour autant qu'on le sache) du rôle de « repoussoir » que l'EPUdF va tenir au sein de la FPF.
Enfin un rôle qu'on appréciera !

yves a dit…

Il va y avoir une formidable occasion pour tous les évangéliques demeurés dans la Fédération de manifester (ou non) leur opposition à la bénédiction apostate, c'est le grand rassemblement "Portestants en fête" prévu à Lyon en 2017 pour y fêter le 500ème anniversaire des 95 thèses de Luther.

Ma question : n'est-il pas temps de prévoir un contre-rassemblement aux mêmes dates pour que s'y entende le choix des vrais protestants de préférer la Parole de Dieu à la pensée du monde ? Le CNEF pourrait aisément en initier le défi, en laissant de ce fait les "EPUdF", "attestants" compris, célébrer seuls ensemble leur reniement historique des Ecritures saintes...

alain a dit…

En effet, il faut fuir l'EPUF-LGBT-LSQ. Car, l'Église pro-testante n'est pas une communauté CACAtholique!